Asaimîna : All Over Again

La création artistique grâce à l’intelligence artificielle

Terre, eau, air et feu : les quatre éléments du monde naturel sont autour de nous et en nous. Ensemble ils constituent la clé d’Asaimîna (ᐊᓴᐃᒼ ᐄᓇ) All Over Again (Et tout recommence), une exposition d’art interactive de l’artiste en résidence 2021-2022 du Centre des sciences, Jason Baerg.

À travers cette œuvre, les spectateurs sont encouragés à imaginer un Toronto différent (également connu sous le nom de Tkaronto). Baerg a d’abord présenté Asaimîna sous forme d’une exposition réelle. À l’aide d’une tablette, les visiteurs manipulaient plusieurs images, sons et fragments de langue crie, qui étaient projetés ensemble sous forme de grande sphère.

Afin de permettre à Asaimîna d’atteindre un plus grand public, nous sommes fiers de la présenter ici en format virtuel. Pour accéder à l’exposition, il suffit de cliquer sur le l’hyperlien intégré en haut de cette page.

Les sons des quatre éléments rejoignent des images de Tkaronto – passées, présentes et futures – dans cette exposition unique qui se veut une collaboration entre l’homme et la machine. Baerg a intégré des images d’arbres indigènes originaires de Tkaronto ainsi que des images actuelles de la ville sur une plate-forme d’intelligence artificielle afin de produire de superbes projections inspirantes et qui définissent Asaimîna.

Lorsque vous cliquerez et ferez glisser la sphère pour manipuler l’exposition, portez une attention particulière aux images qui se combinent aux sons naturels. Ce Tkaronto vous semble-t-il familier?

Nos plus sincères remerciements à Fran Rawlings, Ziyan Hossain et Calla Lee de Method Collective; Kyle Duffield; et Lisa Deanne Smith ainsi qu’à la Galerie sur place pour leurs contributions.

À propos de Jason Baerg

Jason Baerg est un artiste, un conservateur, un designer, un éducateur et un membre inscrit des Nations métisses de l’Ontario. Il est professeur adjoint en Pratiques autochtones en peinture contemporaine et en arts médiatiques à l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario, et il est l’artiste en résidence 2021-2022 au Centre des sciences de l’Ontario.​